Les Instruments

 

Trois guitares classiques?


Notre culture de chercheur, notre expérience d'instrumentiste baroque nous a incité à exiger de nos guitares qu'elles donnent à entendre la richesse de la musique du XVIIIème, dans toute sa complexité, son raffinement et  sa sensualité.

En effet il nous est apparu lors une première transcription que le timbre de la guitare semblait destiné à servir la musique de Charles-Louis Mion.


Toutes les compositions de Charles-Louis Mion qui nous sont parvenues sont  écrites pour orchestre.


Il était fréquent d'adapter des œuvres écrites pour de grands effectifs à des formations plus réduites, Rameau d'ailleurs l'a fait pour ses propres opéras.


Les filles de Pancrasse Royer exécutent au violon, à la guitare et au clavecin une transcription de l'opéra Zaïde écrit par leur père.

Nous avons fait de même en transcrivant pour notre trio des œuvres orchestrales en conservant toutes les parties.


Il nous a donc été nécessaires de trouver des instruments possédant une grande richesse de timbre afin d'évoquer violons, flûtes et hautbois des voix de dessus ainsi que basses de violes et de violon, et bassons.

Notre choix s'est porté sur des tables en épicéas pour les deux dessus ainsi que sur une guitare à 10 cordes avec table en cèdre :

L'épicéa possède une sonorité plus baroque: douceur de l'attaque, timbre plus précis, meilleure définition.

Le cèdre est réputé pour la chaleur de son timbre dans le registre grave ce qui procure à la guitare à 10 cordes la profondeur d'un violone.


Guitare 1:

Miguel Angel Carmona 2009

Guitare 2:

Marin Plazuelo 2009

Guitare 3:

José Maria Meretta 2009



Un frettage irrégulier sur les trois guitares propose un tempérament inégal plus juste réalisé par Nicolas Escot qui confère une sonorité particulière au trio. L'emploi de différents tempéraments inégaux couramment utilisés pour accorder les clavecins témoignent d'une constante recherche en matière de justesse.


 

© Tous droits réservés TRIO NITETIS 2016